Le forum français du MBTI

MBTI, Jung, Myers Briggs, psychologie, sciences humaines, tests, individuation
 
AccueilAccueil  ®™  16-types.fr  RechercherRechercher  MembresMembres  RSS  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez
 

 Je suis INTP... mais je me soigne !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
Invité
Invité
Anonymous


Je suis INTP... mais je me soigne ! Empty
Message(#) Sujet: Je suis INTP... mais je me soigne ! Je suis INTP... mais je me soigne ! Icon_minitimeJeu 17 Déc 2009, 19:49

Hello, tous !

En parcourant ce forum (et j'ai l'impression d'y passer ma vie depuis quelques jours !), je me suis rendue compte que, chacun à notre manière, nous avons très bien identifié les caractéristiques qui font de nous des INTP, forces ou faiblesses. Et comme nous avons identifié des faiblesses et que, par nature, nous avons envie d'améliorer ce qui ne fonctionne pas suffisamment bien à notre goût (bref, de résoudre les problèmes, encore et toujours...), ma question est donc :

Que faites-vous pour compenser vos faiblesses ?
Quels trucs/astuces utilisez-vous et sur quelles faiblesses ?


De mon côté, par exemple, j'en ai identifié quelques uns qui peuvent me poser de plus ou moins gros problèmes, à court ou à long terme...

- La solitude : Oui, c'est VITAL de me retrouver régulièrement dans ma bulle, mais à force de m'y complaire j'ai tendance à m'isoler complètement des autres, décliner les diverses invitations à sortir ou faire des activités sociales. Et si le moral va moyennement, ça devient dangereux car je finis par ne tourner que sur moi-même encore et encore...
Du coup, quand j'ai senti que j'avais besoin de nouvelles motivations pour sortir de chez moi, je me suis mise à faire du bénévolat, et plus particulièrement du Woofing (travailler bénévolement dans une ferme bio). Résultat : une cure de soleil et de grand air, la présence des animaux, un travail de moine qui repose l'esprit (arracher des mauvaises herbes, ça fait décompresser), et la compagnie de quelques allumé rastas/joints/granola qui m'ont fait reconnecter avec le sol et découvrir des choses nouvelles (hé oui, un nouveau sujet d'études... hé hé...)

- L'intolérance : Là aussi, j'essaye de me soigner... Je manque de patience avec les gens plus "lents" ou qui s'entêtent à ne pas vouloir comprendre mon point de vue, ou - pire que ça ! - qui REFUSENT de débattre ! Ceux gens qui fuient le problème au lieu de chercher des solutions, ça me met dans des rages pas possible et j'essaye encore plus de leur entrer mon raisonnement dans la tête (bref, cercle infernal !)... Je vois déjà venir le fait que le MBTI va me permettre de classifier les gens autour de moi et de mieux les comprendre (paradoxe total : je déteste l'idée qu'on me range dans une petite boîte, mais je le fais sur les autres ! Aaaargh !), ce qui en soit est plutôt utile pour pouvoir ensuite mieux interagir avec eux, mais tout ça manque franchement de spontanéité, non ? Des fois, j'aimerai être beaucoup plus émotive, pour voir les choses sous un nouvel angle... Le but c'est quand même d'être confortable avec tout le monde, non ? On peut faire quoi pour ça ?

- L'inattention : Bon, les INTP sont très paradoxaux, c'est pas nouveau : on peut-être à la fois extrêmement rigoureux pour les sujets qui nous passionnent, et à la fois complètement étourdis et distraits sur des sujets jugés secondaires pour nous... Mais encore une fois, ça pose problème aux autres, qui s'attendent à ce qu'on leur montre de l'intérêt en faisant justement attention à ces détails secondaires. Par exemple, ça m'énerve au plus haut point de devoir adopter un comportement régulier du genre "prends des nouvelles de ta famille une fois par semaine", "c'est moi qui t'ai téléphoné la dernière fois, donc maintenant c'est à toi de me rappeler", "pense à l'anniversaire de Untel, sinon il va se vexer", "ne tarde pas trop à aller dire bonjour à Untel, sinon...". Perso, j'ai pas besoin d'avoir un agenda avec des dates fixes, je prends des nouvelles des gens que j'aime quand ça me fais plaisir, et pas parce que c'est un devoir ! Et je n'exige pas ce comportement-là de la part des autres envers moi, alors où est le problème pour eux ?
Pour remédier à ça (et pour qu'on me foute la paix, en fait !), j'ai choisi la franchise : le premier qui ose me reprocher de n'avoir pas respectés mes "devoirs sociaux" (on va appeler ça comme ça), je lui rentre dedans en lui disant que pour moi c'est naturel ainsi, qu'il ne devrait jamais s'attendre à ce comportement-là de ma part, mais que ce n'est certainement pas par manque d'affection. Je mets plutôt l'accent sur le fait que quand je me consacre à mes proches, je le fais entièrement, et pas en gardant un oeil sur l'horloge qui m'indique mon prochain rendez-vous... ou mon prochain devoir social.
Par contre, je commence aussi à me rendre compte de l'effet que produisent ce genre de "devoirs sociaux" sur les autres, et c'est vrai que parfois je fais aussi un effort pour eux. En autant que je ne sois pas forcée à le faire et que ça vienne de ma volonté sincère de faire plaisir aux autres, tout va bien...

- Exprimer ses sentiments : Alors là, c'est définitivement le plus dur, si vous avez des conseils je suis preneuse !!! J'ai notamment un vrai tabou sur les émotions négatives, par exemple je suis incapable de me mettre en colère sur quelqu'un, même si c'est justifié !
Depuis que je m'en suis rendue compte, je me fais violence pour dire les choses qui ne vont pas à peu près au moment où elles ne vont pas (et pas 4 mois après, une fois que j'en ai accumulé un certain nombre et que le tout explose d'un seul coup et dans toutes les directions !) mais en bonne INTP, je m'exprime toujours d'un ton égal et tranquille, histoire de m'expliquer clairement et de ne pas brusquer la personne en face. Dire qu'on est en colère, c'est bien, mais quand c'est d'une voix douce et calme plutôt qu'avec les yeux qui lancent des éclairs, le message perd un peu de son essence... et je ne suis pas prise au sérieux !
Aussi, pour le moment, je ne sais toujours pas gérer le fait que parfois, mes émotions sortent brutalement et sans proportion par rapport à l'évènement qui les a déclenchées... Résultat, quelqu'un qui m'a blessé à plusieurs reprises va se prendre d'un seul coup dans la tête des années de reproches accumulés, et le fait d'aimer être le plus clair et précis empire carrément les choses car ça nous fait oublier le tact et le respect de la sensibilité des autres. Et après on passe pour des monstres sans coeur, et on a en plus l'impression que notre "règlement de comptes" (qui aurait simplement dû rééquilibrer la balance dans une relation bancale, pour pouvoir continuer du bon pied) n'a même pas été correctement compris ! Alors même si on a dit ce qu'on avait à dire et que c'était nécessaire, ça n'empêche qu'on y perd forcément des plumes au passage. Que faire ?

Et vous ? Quelles sont les faiblesses de notre caractère que vous trouvez les plus lourdes ou handicapantes, et que faites-vous pour y remédier ?
Revenir en haut Aller en bas
amuz
Aucun rang assigné


Type : INTP
Age : 67
Lieu : France
Emploi : sans (medecin)
Inscription : 27/12/2009
Messages : 4

Je suis INTP... mais je me soigne ! Empty
Message(#) Sujet: Re: Je suis INTP... mais je me soigne ! Je suis INTP... mais je me soigne ! Icon_minitimeDim 27 Déc 2009, 03:07

Il ne faut pas résonner en termes comme «les faiblesses et les défauts ». INTP c’est un caractère avec ces particularités et il faut les accepter et les aimer comme tels. Si ces particularités tu ressens comme gênantes, essaye de comprendre pourquoi. Pose la question à toi-même et la première réponse qui arrivera dans ta tête sera bonne.
Amuz
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
luna lovegood
Pionnier
luna lovegood

Type : INFP
Age : 39
Lieu : heu...
Emploi : j'en change bientôt
Inscription : 28/04/2009
Messages : 113

Je suis INTP... mais je me soigne ! Empty
Message(#) Sujet: Re: Je suis INTP... mais je me soigne ! Je suis INTP... mais je me soigne ! Icon_minitimeDim 27 Déc 2009, 09:49

Pardon! Tous les types ont plus facilement tendance à certains défauts. La grosse erreur serait de croire qu'il y aurait des types meilleurs que d'autres (j'appelle ça le racisme MBTI).

D'après John Boone, chaque type a une fonction dominante et une fonction auxiliaire. Pour les INTP, par exemple, la fonction dominante est la pensée introvertie (Ti) et la fonction auxiliaire est l'intuition extravertie (Ne). Quand un INTP fonctionne uniquement en utilisant son Ti, il a plus de problèmes que quand il développe bien son Ne. J'en sais quelque chose: à l'époque où je marchais uniquement au Fi (ma fonction dominante), j'étais insupportable. La honte!

Le site personalitypage en parle, d'ailleurs.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
amuz
Aucun rang assigné


Type : INTP
Age : 67
Lieu : France
Emploi : sans (medecin)
Inscription : 27/12/2009
Messages : 4

Je suis INTP... mais je me soigne ! Empty
Message(#) Sujet: Re: Je suis INTP... mais je me soigne ! Je suis INTP... mais je me soigne ! Icon_minitimeDim 27 Déc 2009, 16:22

Ni la pensée introvertie, ni l’intuition extravertie sont point les défauts.
Cherchez les réponses de vos problèmes plus tôt dans votre conditionnement personnel (l’éducation culpabilisante, humiliante etc…) Toutes qualités des tous caractères MBTI sont bonnes et complémentaires pour le bon fonctionnement de la société. C’est leur utilisation à cause de l’éducation (conditionnement quasi Pavlovien) qui est en cause.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
luna lovegood
Pionnier
luna lovegood

Type : INFP
Age : 39
Lieu : heu...
Emploi : j'en change bientôt
Inscription : 28/04/2009
Messages : 113

Je suis INTP... mais je me soigne ! Empty
Message(#) Sujet: Re: Je suis INTP... mais je me soigne ! Je suis INTP... mais je me soigne ! Icon_minitimeLun 28 Déc 2009, 13:12

Je n'ai pas dit que le Ti ou le Ne étaient des défauts. J'indiquais simplement une façon de les employer au mieux. Et je crois que se contenter de blâmer le conditionnement personnel, cela ne suffit pas. Pour mieux comprendre la société, il faut commencer par se comprendre soi-même.

Se dire "je suis parfait comme je suis, c'est la société qui doit me comprendre", c'est un peu infantile. Quand on développe sa fonction auxiliaire (expérience très épanouissante, j'en sais quelque chose), on devient plus fort et plus capable d'apporter des améliorations positives à la société.

J'oubliais: bienvenue sur le forum, amuz. Question indiscrète: quelle est ta langue maternelle? ça m'intéresserait de le savoir.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
amuz
Aucun rang assigné


Type : INTP
Age : 67
Lieu : France
Emploi : sans (medecin)
Inscription : 27/12/2009
Messages : 4

Je suis INTP... mais je me soigne ! Empty
Message(#) Sujet: Re: Je suis INTP... mais je me soigne ! Je suis INTP... mais je me soigne ! Icon_minitimeLun 28 Déc 2009, 17:34

Ma langue maternelle est lituanien, la seconde est russe, le français je parle depuis l’age de 27 ans, mais et avec mon cerveau « mathématique » je ne suis pas très doué pour les langues.
Ce n’est pas le caractère INTP ou un autre qui est responsable des nos problèmes relationnelles, mais bien l’éducation. Le mot « infantile » que tu emplois, par exemple, fait la partie du langage éducatif culpabilisant et humiliant. C’est une preuve que nous ne sommes pas parfaits et que l’éducation est responsable pour beaucoup. Je ne dis pas cela pour justifier nos défauts, mais pour indiquer par quoi il faut commencer pour mieux comprendre nos problèmes et celle des autres. Cette compréhension permet bien maîtriser et même éradiquer nos défauts. Voici quelques livres qui peuvent t’aider de comprendre l’importance de l’éducation (famille, école, société, média, entourage etc.).
Pour commencer : 1) Salomé Jacques « Passeur de vie » et « Le courage d’être soi ». 2. Alice Miller « L’avenir de l’enfant doué ». 3. La Filliozat Isabelle « Trouver son chemin » 4.Corneau Guy « N’y a-t-il pas d’amour heureux ? » et les autres du même auteur.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
luna lovegood
Pionnier
luna lovegood

Type : INFP
Age : 39
Lieu : heu...
Emploi : j'en change bientôt
Inscription : 28/04/2009
Messages : 113

Je suis INTP... mais je me soigne ! Empty
Message(#) Sujet: Re: Je suis INTP... mais je me soigne ! Je suis INTP... mais je me soigne ! Icon_minitimeMar 29 Déc 2009, 21:24

J'aime beaucoup ce qu'écris Jacques Salomé en général. Mais très franchement, je me sens blessée par ton attitude. J'ai l'impression que ce que tu sous-entends, c'est 'mon opinion est la seule valable, tu as tort, je ne ferai même pas l'effort de m'intéresser à ce que tu dis et tout le monde devrait obligatoirement adopter la même opinion que moi'.

Avais-tu l'intention de me blesser ou n'était-ce qu'un malentendu?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
amuz
Aucun rang assigné


Type : INTP
Age : 67
Lieu : France
Emploi : sans (medecin)
Inscription : 27/12/2009
Messages : 4

Je suis INTP... mais je me soigne ! Empty
Message(#) Sujet: Re: Je suis INTP... mais je me soigne ! Je suis INTP... mais je me soigne ! Icon_minitimeMer 30 Déc 2009, 15:12

Désole de te faire souffrir, cela n’était pas mon intention. Je voulais seulement de t’aider. J’ai mis 15 ans de recherches très poussées pour me comprendre et comprendre les autres. J’ai découverte que beaucoup de mes problèmes, y compris les relationnelles, provenaient de mon conditionnement éducatif. Je me suis construit la « carapace » défensive que les « psy » appellent le « personnage », je me sentais blessé quand on me critiquait, car je ne supportais pas d’être « imparfaite » etc. C’était le comportement d’enfant qui voulait être parfait pour être aimé par ces parents. Cet enfant en moi se sentait très angoissé quand il se trompé…C’est très bien expliqué dans les ouvrages que j’ai cité. Je constate que tu as les mêmes problèmes et je veux te donner le coup de main. Plus vite tu comprendra tes réactions et ta vrais personnalité, mieux tu comprendra les autres et la vie te paraîtra plus cool et les relations plus faciles.
Pour commencer, essaie d’analyser, pourquoi tu te sentis blessé, car analyser ses réactions permette plus vite de se déconditionner des réactions négatives.
Tu as bien vu ce qui me concerne (voir ta dernière phrase). Peut-être c’est le trait commun des INTP ? Quand on croit dans ce qu’on dit on parle avec beaucoup de la persuasion.
Connais- tu le dicton : « Regarder sans voir, écouter sans entendre » ? C’est ce qu’il arrive à notre dialogue, malheureusement (des deux cotés !) Cela peut expliquer ton problème quand tu écris « Je manque de patience avec les gens plus "lents" ou qui s'entêtent à ne pas vouloir comprendre mon point de vue… ». Ils t’écoutent sans t’entendre (comprendre) !
En tout cas la lecture des ouvrages que j’ai cité et des autres (Freud, Adler, Jung, etc.) m’a permis de me débarrasser des déprimes permanentes, de n’ai plus souffrir des agressions verbales divers (ou ressenties comme telles), devenir asses compréhensive et tolérante. Par la solidarité avec les INTP je veux partager mon expérience et mes connaissances avec les autres.
Joyeux réveillon et bonne année 2010 !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
luna lovegood
Pionnier
luna lovegood

Type : INFP
Age : 39
Lieu : heu...
Emploi : j'en change bientôt
Inscription : 28/04/2009
Messages : 113

Je suis INTP... mais je me soigne ! Empty
Message(#) Sujet: Re: Je suis INTP... mais je me soigne ! Je suis INTP... mais je me soigne ! Icon_minitimeMer 30 Déc 2009, 21:19

Non, moi qui me suis sentie blessée par ton avant-dernier message, je suis INFP, ça ressemble au type INTP, mais ce n'est pas exactement la même chose!

C'est Ekaterin qui a initié le présent topic et qui a parlé de manquer de patience, tu mélanges deux messages de deux personnes différentes (ce qui n'est pas très agréable pour Ekaterin et pour moi). Je crois que tu ferais bien d'essayer de comprendre un peu ce qui se passe sur un forum avant de commencer à vouloir donner des leçons.

Une très bonne année. :cheers:
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
meteor
Pionnier
meteor

Type : INTP
Age : 50
Lieu : Île de France, en France donc...
Emploi : Technologue dans un centre de Recherche & Developppement
Inscription : 21/01/2009
Messages : 214

Je suis INTP... mais je me soigne ! Empty
Message(#) Sujet: Re: Je suis INTP... mais je me soigne ! Je suis INTP... mais je me soigne ! Icon_minitimeVen 01 Jan 2010, 10:58

Salut,
le type INFP est très différent à mon avis du type INTP...
En typologie jungienne, INFP correspond à "Fi Ne Si Te" alors que le type INTP correspond à "Ti Ne Si Fe".
Ainsi, seules les fonctions auxiliaires et tertiaires sont communes.

La proximité apparente de ces deux types est probablement due au fait que chez les introvertis, c'est la fonction auxiliaire qui est tournée vers l'extérieur, la dominante étant introvertie. Et donc, en société, ces deux types peuvent paraître proches... mais cela n'est qu'apparence: au fin fond d'eux mêmes, l'INFP est idéaliste et l'INTP est concepteur. Ça peut se rejoindre, mais c'est différent ;-)

_______________________________________
- Recencement MBTI sur
http://yn77.free.fr
- Groupe "MBTI Francophone" sur facebook
https://www.facebook.com/group.php?gid=88200694650
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://yn77.free.fr
luna lovegood
Pionnier
luna lovegood

Type : INFP
Age : 39
Lieu : heu...
Emploi : j'en change bientôt
Inscription : 28/04/2009
Messages : 113

Je suis INTP... mais je me soigne ! Empty
Message(#) Sujet: Re: Je suis INTP... mais je me soigne ! Je suis INTP... mais je me soigne ! Icon_minitimeVen 01 Jan 2010, 12:05

Très bonne analyse, meteor. Je retrouve à peu près ça quand je me compare avec mon frère INTP.

Mais on arrive à s'entendre et à se faire comprendre à peu près l'un de l'autre lui et moi, on a quelques points communs (tempérament réservé, intérêt pour les choses nouvelles, on aime lire du Terry Pratchett (je ne sais pas si ce dernier point se retrouve chez tous les INXP...)) Je ne crois pas que les INTP et les INFP soient faits pour se détester.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
meteor
Pionnier
meteor

Type : INTP
Age : 50
Lieu : Île de France, en France donc...
Emploi : Technologue dans un centre de Recherche & Developppement
Inscription : 21/01/2009
Messages : 214

Je suis INTP... mais je me soigne ! Empty
Message(#) Sujet: Re: Je suis INTP... mais je me soigne ! Je suis INTP... mais je me soigne ! Icon_minitimeVen 01 Jan 2010, 20:03

Hihi, merci pour ce retour ;-)
J'aime bien la théorie dynamique de Jung, ça me parle bien.
Et je trouve que ça aide à y voir plus clair sur les raisons des centres d'interêt et sur les points à améliorer.
Ça aide aussi à comparer plus finement les types et à mieux cerner les différences profondes entre introvertis et extravertis.
Le MBTI se base sur cette typologie jungienne et en simplifie l'usage.
Mais un retour aux sources n'est pas dénué d'interêt.

Pour en revenir aux différences INTP et INFP, je trouve qu'il y a une complémentarité intéressante de ces deux types autour de la résolution de problèmes: l'INFP-idéaliste sait vers quoi tendre et ressent ce qu'il faudrait pour améliorer le système considéré et l'INTP-concepteur peut analyser les tenants et les aboutissants du système en question, ce qui peut donner des clés pour avancer de concert en bonne intelligence, chacun bénéficiant des forces de l'autre. Par contre, il peut aussi y avoir incompréhension totale en cas de mésentente si chacun s'enferme et s'entête dans sa fonction inférieure dans la mesure où celle-ci est aussi la fonction dominante de l'autre. Ainsi, un INTP qui se croirait maitriser le domaine des sentiments et du ressenti face à un INFP qui penserait maitriser la pensée logique et l'analyse de système pourrait entrer en conflit d'interêt, ce qui pourrait faire des étincelles... Mieux vaut reconnaître les forces de l'autre pour permettre d'exprimer les siennes propres, plutôt que de manifester sa fonction inférieure face à la même fonction mais dominante chez l'autre.
Cette logique est valable pour tous les types mais certaines combinaisons peuvent être à la fois plus complémentaires et plus "électriques" que d'autres.
En tant qu'INTP, je trouve que je m'entend assez aisément avec les INFP sur les grandes lignes (choix de vie, espérances...) mais pas forcément dans les détails (comment faire, pourquoi...) que je base sur le raisonnement et dans la durée, les choix étant axés sur la logique du moment alors que les INFP que je connais basent ça dans le ressenti de l'instant, les choix s'effectuant sur la base des sentiments du moment et de leur mise en balance par rapport à l'idéal visé...
Ça donne quoi de ton côté ?

_______________________________________
- Recencement MBTI sur
http://yn77.free.fr
- Groupe "MBTI Francophone" sur facebook
https://www.facebook.com/group.php?gid=88200694650
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://yn77.free.fr
luna lovegood
Pionnier
luna lovegood

Type : INFP
Age : 39
Lieu : heu...
Emploi : j'en change bientôt
Inscription : 28/04/2009
Messages : 113

Je suis INTP... mais je me soigne ! Empty
Message(#) Sujet: Re: Je suis INTP... mais je me soigne ! Je suis INTP... mais je me soigne ! Icon_minitimeLun 04 Jan 2010, 07:59

Ah, cette fameuse méthode des préférences Ti, Te, Fi, Fe, Ni, Ne, Si et Se! Je l'ai découverte il y a assez peu de temps et même si j'y travaille, je suis encore maladroite quand je l'utilise (honte à moi) mais je me soigne.

Dans l'ensemble, je suis d'accord avec ce que tu dis. Mais en plus de ça, j'ai une théorie perso, et peut-être complètement fausse: je crois qu'on a tendance à reproduire ce qu'on a déjà vécu avec les personnes du même type. Peut-être que quelqu'un qui, enfant, avait un meilleur ami ESTJ, a par la suite tendance à faire confiance aux ESTJ, par exemple. Enfin, peut-être que je me trompe, faut être humble dans la vie.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
Anonymous


Je suis INTP... mais je me soigne ! Empty
Message(#) Sujet: Re: Je suis INTP... mais je me soigne ! Je suis INTP... mais je me soigne ! Icon_minitimeLun 04 Jan 2010, 16:40

Ouah, qui aurait cru que ce topic lancerait un tel débat ! Wink

Je voudrais donc répondre un peu à tout le monde, en vrac...

Luna et Amuz, votre échange est intéressant : il ne s'agit pas de corriger des défauts (d'ailleurs je préfère parler de "faiblesses", un terme plus juste et moins péjoratif à mon avis) encore moins de devenir une personne idéale, car je suis bien d'accord que tous les profils ont des caractéristiques diverses et enrichissantes, et que c'est ce tout qui compose la joyeuse toile sociale dans laquelle nous évoluons. Je sais donc bien que ce que j'appelle "faiblesses" ne sont rien d'autres que certaines facette d'une personnalité, qui contrebalancent les autres facettes pour composer un tout. Le but n'est certainement pas de les considérer comme négatives et de chercher à les effacer (ce serait un mauvais réflexe et bien illusoire de toute façon !).

Non, pour moi, le sujet de ce topic était seulement d'apprendre à mieux vivre avec ce qui nous pèse au jour le jour : on a tous des cartes en mains, certains nous semblent plus faciles à jouer que d'autres, et il me paraît naturel de chercher à mieux gérer celles qui posent problème (et qui ne sont pas toujours les mêmes, en fonction des profils et le vécu de chaque individu).

Je suis bien d'accord que l'éducation et la culture (le conditionnement, justement cité par Amuz) que nous avons reçu a un impact énorme sur la façon dont nous nous forgeons en tant qu'adulte et peut effectivement peser lourdement dans la balance de nos rapports avec les autres. Mais comme Luna, je ne pense pas non plus que ce soit la seule explication : le reste se justifierai donc, je pense, par ces fameuses "faiblesses" de nos différents profils qui ne sont pas acquises mais innées, et font que nous sommes plus ou moins réceptifs à certains stimulis de la société

Amuz, je comprends tout à fait ce que tu dis quand tu parles de carapace et de personnage. J'y suis passée aussi. C'est particulièrement vrai quand on est petit parce qu'on cherche à ce conformer à ce que les autres attendent de nous, et c'est d'ailleurs une étape nécessaire pour pouvoir se construire car on n'a pas, au début, la maturité ou les repères nécessaires. Par contre, en grandissant, il faut faire tomber tout ça pour apprendre à devenir soi-même, et ce n'est jamais facile ou évident pour personne (un grand merci, au passage, pour les références de livre, j'irai me plonger là-dedans). En fait, on passe sa vie d'adulte a détricoter tout ce qu'on nous a appris en étant enfant, mais qui justement nous a permis de nous construire comme adulte... Bref, c'est un cercle.

Ceci étant, je commence enfin à bien cerner qui je suis (et ce forum m'y a énormément aidée), mais SAVOIR qu'il est dans ma nature d'aimer la solitude jusqu'à l'extrême ou bien que mes émotions peuvent exploser soudainement car je ne sais pas bien les exprimer, ça ne signifie pas que ce soit pour autant facile à vivre tous les jours... C'est pourquoi j'avais lancé ce topic pour savoir si d'autres que moi avaient aussi des petits trucs afin que ces faiblesses ne deviennent pas trop imposantes et n'étouffent pas les autres facettes de notre personnalité. En bref, je cherchais un petit peu de concret pour nourrir la théorie Wink

Quant aux messages de Meteor, ça ressemble à un nouveau topic mais c'est super intéressant aussi : j'aime beaucoup ton analyse sur l'opposition et la complémentarité des profils ayant des fonctions dominantes inversées, c'est très sensé ! Very Happy Je ne connaît pas le modèle MBTI depuis suffisamment longtemps pour être déjà capable de comprendre et d'analyser les profils des gens qui m'entourent, ainsi que mon rapport avec eux, mais je vais m'y employer petit à petit...
Revenir en haut Aller en bas
Blackmail!
Aucun rang assigné


Type : ENTP
Age : 44
Lieu : Paname city!
Emploi : Allez savoir...
Inscription : 03/07/2009
Messages : 73

Je suis INTP... mais je me soigne ! Empty
Message(#) Sujet: Re: Je suis INTP... mais je me soigne ! Je suis INTP... mais je me soigne ! Icon_minitimeLun 04 Jan 2010, 20:29

Ekaterin a écrit:


Je suis bien d'accord que l'éducation et la culture (le conditionnement, justement cité par Amuz) que nous avons reçu a un impact énorme sur la façon dont nous nous forgeons en tant qu'adulte et peut effectivement peser lourdement dans la balance de nos rapports avec les autres. Mais comme Luna, je ne pense pas non plus que ce soit la seule explication : le reste se justifierai donc, je pense, par ces fameuses "faiblesses" de nos différents profils qui ne sont pas acquises mais innées, et font que nous sommes plus ou moins réceptifs à certains stimulis de la société


Que l'environnement et le contexte social et culturel constituent un facteur primordial, voire fondamental, cela ne fait aucun doute. Cependant, il faut se méfier des excès de zèle même dans cette direction, ce qui fut souvent le cas des psychologues de la deuxième moitié du siècle dernier, qui avaient tendance à tout n'expliquer QUE par l'environnement -surtout pour des raisons politiques, et suite aux scandales retentissant ayant laminé les positions plus ou moins vaguement eugénistes-.

Cependant, avec les progrès récents de la génétique, on commence à s'apercevoir, même si ce n'est pas très politiquement correct de le dire, que le comportement psychique et l'architecture du cerveau est bien plus lié à l'expression des gènes présent ou disponibles qu'on ne voulait auparavant l'admettre.
En réalité, la plupart des troubles psychosomatiques mêmes légers semblent avoir des origines génétiques, ou disons plutôt que nos gènes nous prédisposent à certains comportements (même si on peut y résister).
Que ce soient par exemple l'ADHD ou l'Asperger, il y a des pistes sérieuses, très sérieuses mêmes, même si elles sont toutes multifactorielles (plusieurs gènes responsables).

Même l'aptitude à passer des tests de QI semblent corrélées à la présence de certaines mutations (les très hauts QI ne se manifestant que chez des cas bien précis). Et ça c'est encore plus troublant -il y a eu de nombreux articles de Science à ce sujet-. Par exemple, les infortunées victimes de la maladie de Tay Sachs ont un QI plus de 20 points supérieurs à la moyenne, ce qui en réalité est énorme, statistiquement parlant.
Notez bien que je ne parle pas d'intelligence. Même s'ils prétendent la mesurer, les tests de QI, c'est à mon avis autre chose.

En revanche, et c'est heureux, tout n'est pas déterminé par les gènes. Par exemple, certains ont eu beau rechercher le gène de l'homosexualité, jusque là on n'a rien trouvé, sauf cas très particuliers et tout à fait mineurs (aberrations chromosomiques surnuméraires, par exemple).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
vitoco92
Aucun rang assigné
vitoco92

Type : INTP
Age : 29
Lieu : Ile-de-france
Emploi : ...
Inscription : 24/01/2010
Messages : 1

Je suis INTP... mais je me soigne ! Empty
Message(#) Sujet: Re: Je suis INTP... mais je me soigne ! Je suis INTP... mais je me soigne ! Icon_minitimeDim 24 Jan 2010, 19:14

bonsoir Avant je ne pense pas qu'être INTP est une maladie, dites moi si je ne me trompe, donc il n'y a pas de soin adapter. Je pense plutôt que c'est une nature et donc tu sais ce que l'on dit chasse le naturel, il revient au galop! Donc voila je te conseil plus d'apprendre a mieux te connaitre plutôt que de chercher un remède a une hypothétique maladie. Voila bonne continuation. bye
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
luna lovegood
Pionnier
luna lovegood

Type : INFP
Age : 39
Lieu : heu...
Emploi : j'en change bientôt
Inscription : 28/04/2009
Messages : 113

Je suis INTP... mais je me soigne ! Empty
Message(#) Sujet: Re: Je suis INTP... mais je me soigne ! Je suis INTP... mais je me soigne ! Icon_minitimeLun 25 Jan 2010, 18:12

Heu, je crois que le titre de ce topic faisait référence à un film comique avec Pierre Richard, "Je suis timide, mais je me soigne".

C'est ça que j'aime bien avec les INTP: souvent, ils ont le sens de l'humour!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Blackmail!
Aucun rang assigné


Type : ENTP
Age : 44
Lieu : Paname city!
Emploi : Allez savoir...
Inscription : 03/07/2009
Messages : 73

Je suis INTP... mais je me soigne ! Empty
Message(#) Sujet: Re: Je suis INTP... mais je me soigne ! Je suis INTP... mais je me soigne ! Icon_minitimeSam 30 Jan 2010, 03:48

@luna lovegood a écrit:


C'est ça que j'aime bien avec les INTP: souvent, ils ont le sens de l'humour!

Sauf qu'ils finissent toujours à un moment ou à un autre par se prendre au sérieux, à devenir arrogant, vaniteux, imbus d'eux mêmes, irresponsables et ennuyeux. Sous leurs sarcasmes occasionnels, les INTPs ont très souvent une très haute opinion d'eux-mêmes, opinion souvent renforcée par le fait qu'ils se sentent largement incompris et frustrés dans "la vie de tous les jours".

Sur Typology-central, la forme d'humour la plus sophistiquée est presque exclusivement le fait de certains INTJs particulièrement caustiques. En les lisant, on ne sait jamais si on doit pleurer ou bien rire, ou bien les deux à la fois. Ce côté pince sans rire est vraiment très particulier, très propre au type.

Les ENTPs sont également assez drôles, mais plus à cause de leur sens de la situation, cette spontanéité naturelle liée aux répliques mordantes exécutées du "tac au tac", et à leur sens quasi inépuisable de l'auto-dérision personnelle. Eux ne se prennent jamais vraiment au sérieux, quelque soit la situation. Les flatter ne sert à rien, vu qu'ils ne ressentent aucune culpabilité ou presque pour leurs comportements ou leurs provocations souvent extravagantes.

Cependant, encore une fois, les remarques les plus profondes et les plus marquantes sont véritablement le fait de quelques INTJs triés sur le volet.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
Anonymous


Je suis INTP... mais je me soigne ! Empty
Message(#) Sujet: Re: Je suis INTP... mais je me soigne ! Je suis INTP... mais je me soigne ! Icon_minitimeLun 22 Fév 2010, 16:55

Lol lol lol Very Happy

Décidément, ce topic aura fait couler de l'encre mais complètement hors sujet par rapport à mes préoccupations au moment où je l'ai lancé ! lol :P Je reconnais bien là les INTP qui aiment échanger des idées pour le plaisir de l'idée, quitte à partir dans toutes les directions (ce qui est souvent le cas pour les topics de ce forum, d'ailleurs, je trouve ! :P)

Encore une fois, donc, je ne considère PAS qu'être INTP soit une maladie à soigner. C'est bel et bien notre nature profonde, et en bonne INTP je suis aussi effectivement très fière de l'être (hé oui, Blackmail, on en se refait pas ! Wink)...

Mais il y a aussi une chose dont je suis très consciente, c'est que tout élément est à la fois médicament et poison, tout est question de dosage...

Par exemple, pour un INTP, la solitude est nécessaire et indispensable, mais TROP de solitude peut aussi vite devenir handicapant... Je vis à nouveau seule depuis quelques mois et en plus je travaille à la maison : autant dire qu'au bout de quelques semaines je ne sortais plus et je m'étais déjà pas mal coupée de la société et de mes amis (d'autant que je suis assez paresseuse pour aller vers les autres et entretenir les amitiés). Alors oui, bien sûr que la solitude est un "médicament" nécessaire pour que je me sente bien dans ma peau et je suis très à l'aise avec ça, mais si elle me fait me couper de la société, cette solitude devient alors "poison" car elle appauvrit mes autres facettes d'INTP (besoin d'échanger des idées, de m'enrichir de nouveaux sujets à découvrir, d'absorber et d'analyser ce qui se passe autour de moi...).

Du coup, la solution que j'ai trouvé à cette situation, que je considérais comme "problématique" à moyen terme, a été de prendre des colocataires chez moi (en plus deux étudiants en psycho, alors je vous raconte pas les conversations, le soir autour de la table ! lol Very Happy). Ça n'a pas été une décision facile à prendre justement parce que je suis assez territoriale et que j'avais très peur qu'on empiète sur mon espace et mon besoin de solitude...

Résultat ? Un problème de résolu et plein de bonnes choses en perspective ! Car non seulement je conserve mon indispensable solitude et mon besoin de me replier sur moi-même (je m'enferme dans ma petite bulle quand je veux), mais en plus je me suis enrichie de nouvelles rencontres, avec qui j'ai des échanges passionnants et qui me motivent à sortir de chez moi et faire les trucs qui m'intéressent mais pour lesquels j'ai souvent besoin d'un petit coup de pouce (aller au musée, à la piscine, à la bibliothèque...).

Je ne me suis pas dénaturée, je n'ai pas essayé de changer ma personnalité d'INTP, je ne lutte pas contre ce besoin de solitude, mais simplement j'ai pris conscience d'un écueil qui aurait pu me rendre franchement associable et je l'ai évité...

Il ne me reste plus qu'à trouver d'autres petites solutions simples comme celle-là pour équilibrer le reste de mes caractéristiques d'INTP qui, à trop fortes doses, pourraient éventuellement me causer tort (intolérance, inattention envers les autres, exprimer ses sentiments comme ils viennent)... Y'a du boulot ! Wink

J'ai l'impression que tout le monde ne comprend pas ce raisonnement (ou alors c'est moi qui me suis mal exprimée) : suis-je vraiment la seule à raisonner comme ça ? :P :P
Revenir en haut Aller en bas
Adel Adama
Aucun rang assigné


Type : INTP
Age : 31
Lieu : IDF
Emploi : Infographiste
Inscription : 15/02/2010
Messages : 22

Je suis INTP... mais je me soigne ! Empty
Message(#) Sujet: Re: Je suis INTP... mais je me soigne ! Je suis INTP... mais je me soigne ! Icon_minitimeMar 23 Fév 2010, 06:12

non pas du tout, en tout cas y'a des conseils intéressants aux INTP là-dedans, des choses pourtant simples mais qui peuvent être bien utiles.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Blackmail!
Aucun rang assigné


Type : ENTP
Age : 44
Lieu : Paname city!
Emploi : Allez savoir...
Inscription : 03/07/2009
Messages : 73

Je suis INTP... mais je me soigne ! Empty
Message(#) Sujet: Re: Je suis INTP... mais je me soigne ! Je suis INTP... mais je me soigne ! Icon_minitimeMar 02 Mar 2010, 06:14

Ekaterin a écrit:


Encore une fois, donc, je ne considère PAS qu'être INTP soit une maladie à soigner. C'est bel et bien notre nature profonde, et en bonne INTP je suis aussi effectivement très fière de l'être (hé oui, Blackmail, on en se refait pas ! Wink)...

Pour cette foi-ci, je daignerais te pardonner.
Même si... même si... même si ma conscience me dit que je ne devrais pas... (1)

Va en paix!

---

(1) Qui a dit que les ENTPs avaient une conscience?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Loan.L
Aucun rang assigné


Type : INTP
Age : 28
Lieu : france
Emploi : ...
Inscription : 19/03/2010
Messages : 25

Je suis INTP... mais je me soigne ! Empty
Message(#) Sujet: Re: Je suis INTP... mais je me soigne ! Je suis INTP... mais je me soigne ! Icon_minitimeVen 19 Mar 2010, 13:52

certaine facettes d'une personnalité peuvent ètre qualifié de defaut si elle nuisent à la vie social!!! faut pas se voilé la face...un defaut reste un defaut du moment qu'il nous fait tors face à une personne a notre ecoute!!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Loan.L
Aucun rang assigné


Type : INTP
Age : 28
Lieu : france
Emploi : ...
Inscription : 19/03/2010
Messages : 25

Je suis INTP... mais je me soigne ! Empty
Message(#) Sujet: Re: Je suis INTP... mais je me soigne ! Je suis INTP... mais je me soigne ! Icon_minitimeVen 19 Mar 2010, 16:05

tous si agé et pourtant......tous encore en train de se posé des question!! vous avez envie de devenir des robots ou quoi?? je suis INTP et le MBTI minteresse enormement, mais............poussé trop loin, sa peu devenir limite malsain!!!!

se connaitre parfaitement soi-mème et pousé ses limites psychologique toujour plus loin est une chose......vouloir apprendre à decripté les personnalité d'autre personne dans le but de mené une vie social equilibré en est une aussi.................mais catalogué les personnalité, les comparé, voir si elle saccorde ou se rejette, et se basé sur le MBTI pour savoir comment comment communiqué avec les autres suivant les situation et contexte s'en est une autre!!! vous croyé etre en marge de la société et la regardé avec recule mais finalment avec les discours que vous tené tous (aussi interresant soient-ils)....j'aurai tendance à dire que vous ètes (à votres facon) peutètre plus bovinisé que la plupart des gens qui vivent à notre époque!!!

alor evidement je suis daccord avec vous tous....je comprend tré bien ce que vous dites et et en tant qu'INTP se sont des choses qui me prenne le cerveau en permanence!!!! je sais que vous profité de se forum juste pour vous exprimé!! profité de pouvoir parlé à d'autre INTP et amelioré votre vision du monde et de vous mème!!!

le MBTI me passionne au plus haut point et approfondir mes connaissance de la mentalité humaine et savoir qui je suis, m'obsède !!!!je sais aussi qu'apré tou, vous ne faites que dialogué, exprimé et partagé vos idées!! ce forum est fait pour ça et je n'ai pas a porté de jugement sur tous se que je vois.......mais au bout d'un moment.................pensé vous vraiment que sa vau la peine d'allé si loin??? ne pouvait vous pas resté simple??? bien que je soi en train d'approfondir ma connaissance du MBTI, jamais je ne me serviré de cette connaissance pour changé mes rapport avec les humains.......!!!!

je peu men servir pour mieux me connaitre et changé mes faiblesse,..je peux aussi men servir pour apprendre a geré les faiblesse des autre sans me laissé debordé.......mais jamais je ne men serviré pour catalogué les gens pour ensuite mamusé a imaginé de nouvelles combinaison et savoir comment se comporté avc eux!!! et pourtant je vous assure que sa m'amuseré enormement et que je n'en orai jamais assé!!! mais je me suis imposé des limite!!!!

la logique...la connaissance...la psychanalise...le savoir...l'intelligence.....l'analyse, le decriptage,............je dit un grand OUI a tous ça!!!!!!

Mais on est pas des robot!

c'est dur de toujour ètre enfermé dans sa propre tète!!!!!!!!
Et je vous garantie que, à force de toujour vouloir analysé descripté, rangé, classé , amélioré, associé ou separé absolument tous ce qui nous entour.................on en devient malheureux......mais on y peu rien, et sa ne s'arète jamais!!!

Dans votre soif de savoir................, resté simple avec ce qui vous entour!!!!

longue et heureuse vie à tous!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

( Heuuu svp ne soyé pa tro sevère avec moi jsui un peu immature et j'ai surement écri des choses qui pourai froissé certaine personne...........mais je n'ai fai que dire se que je pense, dans le respect de tous)!! ^^ . chu.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Loan.L
Aucun rang assigné


Type : INTP
Age : 28
Lieu : france
Emploi : ...
Inscription : 19/03/2010
Messages : 25

Je suis INTP... mais je me soigne ! Empty
Message(#) Sujet: Re: Je suis INTP... mais je me soigne ! Je suis INTP... mais je me soigne ! Icon_minitimeSam 20 Mar 2010, 01:33

si vous n'ètes pas daccord avec se que j'ai dit n'hesité pas a me detaillé votre point de vue, j'éssèyerè d'en prendre compte au mieu et qui sai peutètre qu'avec le temp je changerai d'avis
mais cela m'étonnerè car je n'ai fait que blamé justemen le gros defaul du INTP a savoir sont Ti tro developé qui entrave ses point de vue et nui a sa sociabilisation!!! ètre INTP n'esseçite de faire de gros effort pour sortir de sa petite tète qui brille ^^!! j'ai beaucou aimé les commentaire de Amuz!! on sen lexperience et la sagesse dans ses mots et je prefere maccroché a se genre de personnnage ci !!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Loan.L
Aucun rang assigné


Type : INTP
Age : 28
Lieu : france
Emploi : ...
Inscription : 19/03/2010
Messages : 25

Je suis INTP... mais je me soigne ! Empty
Message(#) Sujet: Re: Je suis INTP... mais je me soigne ! Je suis INTP... mais je me soigne ! Icon_minitimeSam 20 Mar 2010, 01:42

wow on dirai bien que blackmail a une dent contre les INTP!! te rend tu compte que tu te met a critiqué bocoup de gens dont tu ignore meme l'existance??? est tu capable de reconnaitre les INTP??? les deteste tu doffice ??? jespère pour toi que non parsque la japel sa de la connerie!!!! peace a toi!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




Je suis INTP... mais je me soigne ! Empty
Message(#) Sujet: Re: Je suis INTP... mais je me soigne ! Je suis INTP... mais je me soigne ! Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 

Je suis INTP... mais je me soigne !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 3Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant

 Sujets similaires

-
» Je suis INTP... mais je me soigne !
» INTP mais je me soigne
» Emetophobe pure ou sociale ?
» Je suis là mais débordée!!
» Antisémitisme?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le forum français du MBTI :: Le MBTI :: Les Rationnels (NT) :: INTP - L'Architecte-