Le forum français du MBTI

MBTI, Jung, Myers Briggs, psychologie, sciences humaines, tests, individuation
 
AccueilAccueil  ®™  16-types.fr  RechercherRechercher  RSS  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez
 

 Scannitude, obsession et ENTP.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
hard
Scribouillard du Ne
hard

Type : ENTP 5w6 So/Sx (comme l'a dit Speedy)
Age : 25
Lieu : Dans la serrure bien sur.
Emploi : Gardien de la porte de la sagesse, écrivain quand ladite porte est ouverte.
Inscription : 13/01/2013
Messages : 735

Scannitude, obsession et ENTP. Empty
Message(#) Sujet: Scannitude, obsession et ENTP. Scannitude, obsession et ENTP. Icon_minitimeLun 28 Jan 2013, 14:10

Bon, maintenant qu'il semblerait que je sois définitivement ENTP, faut que je poste dans la section de mon type hein.

Perso, mon gros problème (typique ENTP je crois), c'est que je marche à l'obsession. Je suis obsédé par quelque chose pendant plusieurs mois, puis je passe totalement à autre chose. J'ai l'habitude de revenir vers certaines obsession, mais pas toutes.

Et j'avoue qu'en tant que T, ça me défrise d'être ainsi "gouverné" par mon enthousiasme absolu pour certains sujets. Je me demande aussi si ce n'est pas une certaine forme de scannitude, qui me parait très proche du profil ENTP (j'en suis sur en fête).

Mais le pire, c'est que je ne sais absolument pas ce que je dois en faire de ces obsessions, je suis entre deux eaux. Est-ce que je me laisse totalement balader par mon Ne, et que je me débrouille avec un petit peu de Ti pour faire douze milles choses en même temps, ou bien je me force à coup de Ti bourrin à finir quelque chose que j'ai commencé.

Même pour le choix de mes études, c'est assez insupportable. Je suis en prépa, et j'adore les maths, mais je suis aussi fou de cinéma. comment tu veux choisir, surtout que dès que je m'intéresse vraiment à quelque chose, je deviens bon dedans? (mais nul dans tout le reste. ^^)

Je me demandais donc si d'autres ENTP supportaient les mêmes problèmes, et s'ils les ont résolu quoi.

Sur ce, je me casse. silly

_______________________________________
"Le cinquième cavalier [de l'apocalypse] se lança dans sa chevauchée, et une légère odeur de fromage le suivait"
Terry Pratchett

"We all have a monster in us. And sometimes the monster wins."
Stephen King
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Anonymous


Scannitude, obsession et ENTP. Empty
Message(#) Sujet: Re: Scannitude, obsession et ENTP. Scannitude, obsession et ENTP. Icon_minitimeLun 28 Jan 2013, 18:02

Ce sont des problèmes communs à tous les NP que tu évoques ! Et j'en sais quelque chose... Smile
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Anonymous


Scannitude, obsession et ENTP. Empty
Message(#) Sujet: Re: Scannitude, obsession et ENTP. Scannitude, obsession et ENTP. Icon_minitimeLun 28 Jan 2013, 18:30

Lol moi je me demande comment on peut s'intéresser au maths ! Vraiment ça me dépasse ! Peut être le plaisir que vous en retirer de résoudre un problème ? Si vous aviez été nul en maths, auriez vous quand même aimé cette matière ?
Parce que autre la satisfaction que l'on peut en retiré si l'on est bon dans cette matière , je ne vois pas vraiment l'intérêt ! Mais j'ai connu un prof de maths, passionné par les chiffres, la logique mathématique et tout ! (je comprend qu'on puisse y être passionné en fait, mais j'ai du mal à ressentir l'intérêt)
Revenir en haut Aller en bas
Michael Kael
Aucun rang assigné
Michael Kael

Type : INFP 5w4, Sx/Sp
Age : 27
Lieu : France
Emploi : L'avenir nous le dira
Inscription : 19/07/2012
Messages : 98

Scannitude, obsession et ENTP. Empty
Message(#) Sujet: Re: Scannitude, obsession et ENTP. Scannitude, obsession et ENTP. Icon_minitimeLun 28 Jan 2013, 18:33

Je suis aussi en partie contaminé, mais j'ai mon domaine de prédilection (écriture de scénario, cinéma, tournages), et j'y reviens toujours. A ton âge (je me sens vieux en disant ça alors que j'ai que 2 ans de plus que toi), j'étais assez bordélique dans l'organisation de mes pensées et de mes actions aussi. C'est vers 18-19 ans que j'ai compris qu'il y avait bien un truc que je ne lâcherais pas ...

Du coup être "scanneur" ne me paraît pas être une faiblesse, au contraire, ça me nourrit intellectuellement. Après bien entendu, il faut être capable de ne pas trop s'éparpiller et savoir se concentrer en temps voulu, ce qui demande des efforts par moment "à coup de Ti bourrin" comme tu dis héhé

Par exemple moi je suis obligé de m'imposer un minimum de discipline, et quand j'ai une journée vide, je me force à réfléchir au moins 2h sur un de mes projets. S'il me reste du temps libre, je peux me laisser divaguer en toute liberté, et éventuellement revenir sur mon projet (bah oui parce-que réfléchir à un truc 2h , ça occupe aussi l'esprit pour le reste de la journée, et en rêvassant un peu tu peux vite retomber sur une idée.) Cette discipline imposée a beaucoup de bons points de mon côté donc.

Voila tout ça pour dire qu'avec le temps, tu finiras bien par trouver ton domaine de prédilection personnel, celui sur lequel tu reviendras régulièrement, et qui te passionnera le plus. Et après, ben chacun sa méthode, mais c'est vrai que les NP doivent sans doute plus se faire violence que les autres !

_______________________________________
“Il n’y a plus rien de commun entre moi
Et ceux qui craignent les brûlures”
— Guillaume Apollinaire
Revenir en haut Aller en bas
Sherkkann
Intervenant polémique
Sherkkann

Type : ENTP
Age : 25
Lieu : Belgique
Emploi : /
Inscription : 29/02/2012
Messages : 1454

Scannitude, obsession et ENTP. Empty
Message(#) Sujet: Re: Scannitude, obsession et ENTP. Scannitude, obsession et ENTP. Icon_minitimeLun 28 Jan 2013, 18:48

@Luna a écrit:
Si vous aviez été nul en maths, auriez vous quand même aimé cette matière ?

C'est plutôt le contraire... En aimant une matière tu finis par y être forte (on fait toujours ce qu'on aime et en forgeant à longueur de journée, on devient un bon forgeron), en la détestant tu stagnes et tu barbottes dasn la merde.

Pour répondre à hardkey, je suis aussi un grand scanneur :

dans ma curiosité :

- je commence par faire une recherche google sur un sujet X qui m'intéresse
- j'ouvre toutes les pages intéressantes des résultats google dans des nouveaux onglets
- je les lis en diagonales tout en ouvrant à chaque fois dans un nouvel onglet dès que je trouve un lien intéressant.
- je finis par découvrir d'autres sujets liés intéressants, je lance d'autres recherches
- au final, j'ai 50 onglets ouverts, mon ordi RAM et je lis tout en diagonale vitesse v-v', je retiens environ 5% de ce que je lis.

et je suppose que :
- mon inconscient absorbe énormément même quand je lis en diagonale
- c'est impossible que je retienne tout ce que je lis mais mon inconscient travaille en mode automatique dans mon cerveau pour tout assembler et trouver des nouvelles idées.

dans mes projets :

1. J'ai une idée géniale
2. J'y pense pendant des jours, mon esprit monte en ébulition et je finnis par devenir obsédé, je laisse tomber tout le reste et mon cerveau se focalise dessus à 100%
3. je fais des plans, je planifie, je m'imagine, je fais monter la motivation
4. je travaille dessus en commençant toujours par la partie la plus cool
5. la partie difficile arrive, je commence à perdre ma motivation
6. j'ai une nouvelle idée encore mieux, je laisse tomber l'ancienne et je reprend au numéro 1

(je caricature un peu, j'ai quand même terminé pas mal de projets, notamment entrepreneuriaux, mais à chaque fois j'ai du y sacrifier mon instinct d'explorateur et me torturer l'esprit)
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Anonymous


Scannitude, obsession et ENTP. Empty
Message(#) Sujet: Re: Scannitude, obsession et ENTP. Scannitude, obsession et ENTP. Icon_minitimeLun 28 Jan 2013, 18:59

Oui mais pour aimer une chose, il ne faut pas y être complètement nul aussi ! Souvent à la base, on'y a souvent des prédispositions à ce que l'on aime, mais après c'est aussi possible d'être devenu fort dans une matière par avant tout passion pour celle ci ! Mais pour avoir la passion, il faut tout de même un petit écho qui se fait en nous, un "tiens cette matière, cette chose me parle !"
Revenir en haut Aller en bas
hard
Scribouillard du Ne
hard

Type : ENTP 5w6 So/Sx (comme l'a dit Speedy)
Age : 25
Lieu : Dans la serrure bien sur.
Emploi : Gardien de la porte de la sagesse, écrivain quand ladite porte est ouverte.
Inscription : 13/01/2013
Messages : 735

Scannitude, obsession et ENTP. Empty
Message(#) Sujet: Re: Scannitude, obsession et ENTP. Scannitude, obsession et ENTP. Icon_minitimeLun 28 Jan 2013, 19:26

Moi, aimer la matière c'est pas nécessairement y être bon. J'ai pleins d'exemples de potes qui aiment quelque chose en particulier, et y sont foutrement mauvais.

Mais j'avoue que ça ne m'étonne pas que tu ne puisses pas blairer les maths, faut être N pour ça. ^^
C'est hallucinant le nombre de personnes qui pensent que les maths ce sont juste de l'aridité, et des trucs inutiles. Sincèrement, c'est de l'art quoi. L’élégance prime autant que la vérité. Quand je vois l"art" reconnu, la peinture, la musique, la poésie, ça me fait juste chier perso. Mais je suis fan de toutes les formes d'arts reniées (cinéma d'animation, Comics, Science fiction, Séries TV. ^^)

Sherk, c'est vrai que c'est typiquement moi. ^^
Mais je m'attendais à ce que ta réponse me ressemble, il est vrai.

Mickael, le problème c'est que j'en ai eu pleins des domaines où je pensais que c'était le "bon"! J'en arrive à ne plus croire ce genre d'intuition, et à être assez lassé de me lasser aussi vite justement.

_______________________________________
"Le cinquième cavalier [de l'apocalypse] se lança dans sa chevauchée, et une légère odeur de fromage le suivait"
Terry Pratchett

"We all have a monster in us. And sometimes the monster wins."
Stephen King
Revenir en haut Aller en bas
Melololipop
Aucun rang assigné


Type : ENFP
Age : 29
Lieu : France
Emploi : graphisme
Inscription : 27/11/2012
Messages : 33

Scannitude, obsession et ENTP. Empty
Message(#) Sujet: . Scannitude, obsession et ENTP. Icon_minitimeLun 28 Jan 2013, 19:36

Dr. Sherk a écrit:
@Luna a écrit:
Si vous aviez été nul en maths, auriez vous quand même aimé cette matière ?

C'est plutôt le contraire... En aimant une matière tu finis par y être forte (on fait toujours ce qu'on aime et en forgeant à longueur de journée, on devient un bon forgeron), en la détestant tu stagnes et tu barbottes dasn la merde.

Pour répondre à hardkey, je suis aussi un grand scanneur :

dans ma curiosité :

- je commence par faire une recherche google sur un sujet X qui m'intéresse
- j'ouvre toutes les pages intéressantes des résultats google dans des nouveaux onglets
- je les lis en diagonales tout en ouvrant à chaque fois dans un nouvel onglet dès que je trouve un lien intéressant.
- je finis par découvrir d'autres sujets liés intéressants, je lance d'autres recherches
- au final, j'ai 50 onglets ouverts, mon ordi RAM et je lis tout en diagonale vitesse v-v', je retiens environ 5% de ce que je lis.

et je suppose que :
- mon inconscient absorbe énormément même quand je lis en diagonale
- c'est impossible que je retienne tout ce que je lis mais mon inconscient travaille en mode automatique dans mon cerveau pour tout assembler et trouver des nouvelles idées.

dans mes projets :

1. J'ai une idée géniale
2. J'y pense pendant des jours, mon esprit monte en ébulition et je finnis par devenir obsédé, je laisse tomber tout le reste et mon cerveau se focalise dessus à 100%
3. je fais des plans, je planifie, je m'imagine, je fais monter la motivation
4. je travaille dessus en commençant toujours par la partie la plus cool
5. la partie difficile arrive, je commence à perdre ma motivation
6. j'ai une nouvelle idée encore mieux, je laisse tomber l'ancienne et je reprend au numéro 1

(je caricature un peu, j'ai quand même terminé pas mal de projets, notamment entrepreneuriaux, mais à chaque fois j'ai du y sacrifier mon instinct d'explorateur et me torturer l'esprit)

Dans la curiosité c'est exactement ça.

Dans les projets, ça va je m'améliore, mais si je n'ai pas une dose de stress ou autre, c'est aussi ça.
Je pense qu'une fois conscient (et emmerder) par ce problème, on finit par s'auto fliquer, ne serait ce que pour réussir quelque chose !

Par contre pour moi les maths c'est une horreur j'ai abandonné depuis la primaire, c'est trop cloisonner pour un esprit comme le mien ! ! Evil or Very Mad

Je ne sais pas si on doit s'inquiéter de ce côté scanneur, il peut même surement être utile à partir du moment où on se laisse pas trop aller et que ça ne gène pas la profession choisit !

Et à ton âge je ne vois pas pourquoi tu t'inquiète sur le fait de ne pas être sure de ce que tu veux faire, je trouve même ca normal !
perso, le fait de m'être perdue après le bac et d'avoir fait moult réorientation m'est aujourd'hui bénéfique.
Revenir en haut Aller en bas
axlreznor
Aucun rang assigné
axlreznor

Type : entp ( semble t il...)
Age : 41
Lieu : paris
Emploi : Illustrateur/Superviseur
Inscription : 20/03/2014
Messages : 63

Scannitude, obsession et ENTP. Empty
Message(#) Sujet: Re: Scannitude, obsession et ENTP. Scannitude, obsession et ENTP. Icon_minitimeJeu 20 Mar 2014, 14:02

hardkey a écrit:
Bon, maintenant qu'il semblerait que je sois définitivement ENTP, faut que je poste dans la section de mon type hein.

Perso, mon gros problème (typique ENTP je crois), c'est que je marche à l'obsession. Je suis obsédé par quelque chose pendant plusieurs mois, puis je passe totalement à autre chose. J'ai l'habitude de revenir vers certaines obsession, mais pas toutes.

Et j'avoue qu'en tant que T, ça me défrise d'être ainsi "gouverné" par mon enthousiasme absolu pour certains sujets. Je me demande aussi si ce n'est pas une certaine forme de scannitude, qui me parait très proche du profil ENTP (j'en suis sur en fête).

Mais le pire, c'est que je ne sais absolument pas ce que je dois en faire de ces obsessions, je suis entre deux eaux. Est-ce que je me laisse totalement balader par mon Ne, et que je me débrouille avec un petit peu de Ti pour faire douze milles choses en même temps, ou bien je me force à coup de Ti bourrin à finir quelque chose que j'ai commencé.

Même pour le choix de mes études, c'est assez insupportable. Je suis en prépa, et j'adore les maths, mais je suis aussi fou de cinéma. comment tu veux choisir, surtout que dès que je m'intéresse vraiment à quelque chose, je deviens bon dedans? (mais nul dans tout le reste. ^^)

Je me demandais donc si d'autres ENTP supportaient les mêmes problèmes, et s'ils les ont résolu quoi.

Sur ce, je me casse. silly

Je dirais que c'est d'abord une question d'age! Je suis toujours obsessif et scanneur, mais d'une part, je le retranscrit dans mes deux boulots ( dessinateur concepteur et superviseur ), ce qui donne un terrain de jeu perenne a ce besoin et ce qui me permet d'equilibrer cette attitude!

Je remarque en général tout un tas de detail sur l'attitude, les vetements, la lumiere, la demarche, alors que j'ai du mal a me rappeller les prenoms !
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




Scannitude, obsession et ENTP. Empty
Message(#) Sujet: Re: Scannitude, obsession et ENTP. Scannitude, obsession et ENTP. Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 

Scannitude, obsession et ENTP.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le forum français du MBTI :: Le MBTI :: Les Rationnels (NT) :: ENTP - L'Inventeur-